top of page
  • Photo du rédacteurAmitié FM

Des militants du SDP ont fait échec à une tournée de Guy Phillippe à Léogane


A Léogane, des militants du Secteur Démocratique et populaire ont fait échec à un projet de tournée de Guy Philippe dans la cité d'Anacaona.


Contrairement à ce qui a été prévu, Guy Philippe, l'ex-chef rebelle à la base de l'éviction de Jean Bertrand Aristide du pouvoir en 2004, n'a pas pu tenir son discours, parcourir les recoins de la ville de Léogane comme ce fut le cas récemment aux Gonaïves, à Ouanaminthe, entre autres.


Informés de sa présence dans la cité d'Anacaona pour un meeting qui devait se tenir ce dimanche 14 janvier, des militants membres du SDP ont gagné les rues et mis en déroute le projet de Guy Phillippe qui vient de purger 7 ans de prison aux États-Unis pour trafic de drogue, blanchiment d’argent, entre autres.


Ce mouvement de protestation qui s’est déroulé sans incident majeur, a été l’initiative d’une organisation dénommée MOLIREG, membre du Secteur Démocratique et populaire et signataire des accords du 11 septembre et du 21 décembre. Munis de pancartes, les militants ont lancé des propos hostiles à Guy Philippe qui selon eux, n'est pas la bienvenue dans la cité d'Anacaona.


S'il faut croire Romane Pierre, secrétaire général du MOLIREG, membre du SDP le pays a réellement besoin d'une révolution. Cependant, celle-ci ne peut être menée par quelqu'un qui a été condamné pour drogue et blanchiment d’argent, quelqu'un dont le nom est cité dans plusieurs assassinats.


"Nous avons gagné les rues ce dimanche 14 janvier pour faire échec à Guy Philippe dans la cité d'Anacaona. Il est anormal que des citoyens honnêtes tels que Me André Michel soient constamment cloués au pilori pour leur engagement sincère en faveur du pays alors que d'autres sont en train d'honorer un assassin et un dealer de drogue . Il faut que cela cesse", a-t-il martelé.


Depuis la veille, la mobilisation était de taille pour accueillir l'arrivée de Guy Phillippe dans la cité d'Anacaona. Ses partisans dont l'ancien député Wilson Hypolite, l'agent exécutif intérimaire de Léogane Ernson Henry et des agents de la brigade pour la Sécurité des Aires protégées ont assuré les préparatifs selon Romane Pierre qui s'est offert un satisfecit après avoir empêché une telle ignominie à la ville de Léogâne.


Désormais, Guy Philippe, persona non grata dans la cité d'Anacaona

" Il n'y a pas que la région des Palmes. Guy Philippe ne doit désormais pouvoir investir aucune autre ville du pays. S'il a l'intention de le faire, nous ferons tout ce qui est légalement possible pour l'en empêcher", a déclaré Romane Pierre qui compte sur la bravoure et la détermination de son équipe. "Lè yon nonm vòlò oubyen dilè dròg se nan prizon pou w ale".


MOLIREG n'était pas seul

Le mouvement de protestation de ce dimanche a bénéficié de la participation et du soutien d'une panoplie de militants et de personnalités conséquentes dans presque toute la région des Palmes. C'est le cas du vice-délégue Emmanuel Lambert, de l'ancien maire ajoint de Léogâne Pierre Fortuné et du militant politique Rilnor Acao, originaire de Petit-Goâve qui a dénoncé les exactions comises par Guy Philippe en 2004.


" Ce criminel notoire a tué des Innocents dont des femmes enceintes, des enfants et mêmes des policiers en fonction.

Guy Philippe mérite d'être jugé pour les crimes qu'il a comis dans le pays. Ce dealer de drogue n'a pas la légitimité ni la capacité pour résoudre les problèmes du pays", a lâché M.Rilnor.


Les militants se sont adressés au Premier ministre

Parallèlement, le secrétaire général du MOLIREG en a profité pour s'adresser au Premier ministre Ariel. En vue de faciliter le retour à l'ordre constitutionnel et le rétablissement de la paix au pays, le militant politique qui est également membre de Fanmi Lavalas, a demandé au chef du gouvernement de tout mettre en œuvre afin de former le gouvernement d'union nationale et un nouveau CEP pour l'organisation des élections générales. Il a aussi encouragé le déploiement de la Mission Mulitinationale de soutien à la Sécurité pour venir contrecarrer les gangs.

PLR

Radio Amitié 104.7FM

414 vues0 commentaire

Comments


bottom of page